Lecture


l’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

Deux à trois fois par semaine je déjeune avec mes cops à la biocoop de Cesson-sévigne (proche de Rennes – 35). Récemment une boite à livres a été installée sur le parking et j’adore l’idée. C’est dans cette boite que j’ai découvert le livre que je vous présente aujourd’hui : L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle.


La bicyclette Rouge de Kim Dong-hwa

Quatrième de couverture « Empruntez les nombreux chemins de campagne à la rencontre des habitants de Yahwari. Vous croiserez sûrement cette bicyclette rouge, celle du facteur, qui circule doucement en harmonie avec la nature. » Mon avis J’ai beaucoup aimé feuilleter cette bande-dessinée mangas.


1984 de George Orwell

Quatrième de couverture « De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens.


Lavantdernièrechance

L’avant-dernière chance de Caroline Vermalle

Quatrième de couverture A Londres, lors du tournage d’une fiction pour la télévision, Adèle, une jeune stagiaire française, reçoit un texto totalement inattendu et absolument irréel : son grand-père, mort quelques jours auparavant, lui souhaite un joyeux anniversaire… Adèle se remémore alors les événements de ce dernier mois. Son papy, Georges, quatre-vingt-trois ans, les pieds plantés dans son potager, enraciné dans sa bonne vieille terre du Poitou, a subitement décidé de partir pour un tour de France avec son voisin et ami Charles, soixante-seize ans. Sa petite-fille a découvert leur projet et, inquiète pour la santé de son aïeul, lui […]


Le cercle Littéraire des amateurs d’épluchures de patates – Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Quatrième de couverture Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de […]

LeCercleLittérairedesamateursdépluchuresdepatates

commentbraquerunebanque

Comment braquer une banque sans perdre son dentier de Catharina Ingelman-sundberg

  Quatrième de couverture Ils sont trois femmes, deux hommes : Märtha, Stina, Anna-Greta, Le Génie et le Rateau, chacun 80 ans au compteur. Ils chantent dans la même chorale et dépérissent dans la même maison de retraite à Stockholm. Nourriture insipide, traitement lamentable, restrictions constantes, pas étonnant que les résidents passent l’arme à gauche… Ils ne vivront pas un jour de plus dans ce mouroir. Un brin rebelles et idéalistes, les cinq comparses décident de se lancer dans le grand banditisme. Avec leurs cheveux blancs et leurs déambulateurs, ils s’apprêtent à commettre le casse du siècle. Mais l’aventure s’emballe […]


Magique aujourd’hui d’Isabelle Jarry

Quatrième de couverture Dans un futur proche, Tim est un jeune chercheur ; il entretient une relation fusionnelle avec Today, son assistant androïde. Lorsque Tim est envoyé une semaine en cure de déconnexion dans une campagne isolée, sans réseau ni communications, le robot, livré à lui-même, va s’essayer à l’autonomie. Tim fait l’expérience de la solitude et du sevrage. Plongé en pleine nature, il découvre le lien puissant qui l’unit à la terre, au ciel, aux animaux. Le jeune homme se dévoile au fil des situations tandis qu’on assiste, ému et réjoui, à la naissance d’une conscience et d’une personnalité […]

magiqueaujourdhui

les ennemis de la vie ordinaire

Les ennemis de la vie ordinaire d’Héléna Marienské

Quatrième de couverture L’un boit, l’autre sniffe, le troisième fornique a corps perdu. Les autres ne sont pas en reste. Tous sont addicts et se trouvent embarques dans une thérapie de groupe d’un nouveau genre. Ils y trouveront ce qui n’était pas prévu : la polyaddiction. Ca secoue. Mais pas seulement : car ces ennemis de la vie ordinaire vont aussi découvrir dans le groupe l’entraide, l’amitié, et l’amour, le bel amour. Comédie hilarante, portée par une écriture brillante et rythmée, ce roman s’empare d’un sujet de société contemporain, l’addiction, pour mieux le détourner : un conte moderne aussi réjouissant […]


Quelqu’un pour qui trembler de Gilles Legardinier

Quatrième de couverture Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir […]

Quelqu'un pour qui trembler

livres

Challenge lecture : lire 50 romans en 2016

Avoir une lisseuse c’est bien, c’est même très bien, vous vous en êtes sans doute aperçu en voyant apparaître de plus en plus de chronique de livres. Je lisais déjà régulièrement mais je ne vous en parlais pas beaucoup. J’ai donc décidé en 2016, de faire une chronique de livre par semaine. Souvent le vendredi. Pour alimenter cette chronique il va falloir lire au moins 52 livres (52 semaines, une chronique par semaine, vous suivez?). C’est un peu plus difficile de se prêter des bouquins avec la lisseuse, c’est le coté un peu moins sympa du truc. Alors j’en ai […]


Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan

Quatrième de couverture Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence.

riennesopposealavie

Nouvelles chroniques de San Francisco T2 d’Armistead Maupin

Quatrième de couverture Rien de va plus au 28 Barbary Lane. Tandis que Mary Ann et Michael partent en croisière à Acapulco, Mona quitte San Francisco pour devenir réceptionniste dans un bordel de Winnemucca, tenu par une sexagénaire timbrée. Entre deux joints, Brian est quant à lui déterminé à percer les secrets de leur logeuse… Une odyssée déjantée et envoûtante dans la Californie des seventies.


Ça peut pas rater de Gilles Legardinier

Quatrième de couverture J’en ai ras le bol des mecs. J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir ! Et là, trempée, titubante, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d’un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu’au fond des enfers. La gentille Marie est morte. C’est la méchante Marie qui est aux commandes. Désormais, je renvoie […]


Zéro déchet de Béa Johnson

Quatrième de couverture Béa Johnson nous explique comment elle et sa famille ont maintenu leur style de vie tout en ne produisant quasiment aucun déchet. Ils ont réduit leurs dépenses annuelles de 40 %, et n’ont jamais été en aussi bonne santé, à la fois physiquement et émotionnellement. Elle nous donne des centaines de trucs faciles pour une vie respectueuse de l’environnement qui, même pour les plus occupés d’entre nous, sont simples à appliquer. Sa devise (et seulement dans cet ordre) : « refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter » Plus d’une centaine d’outils et astuces : Pourquoi mettre une brique […]


La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald

Quatrième de couverture Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de […]