Photo semaine 11 – L’odyssea de Nantes – Running de 5 km

Départ de l'Odyssea - Running 5km
Départ de l’Odyssea – Photo ©Sylvain Albert

J’ai passé mon dimanche avec ma copine M… Nous sommes parties entre filles à Nantes. Pas pour faire du shopping mais pour courir l’odyssea de Nantes, une course de 5km pour la bonne cause. Une course en rose contre le cancer du sein. Je dois dire que nous n’étions pas les seules en rose sur le Cours Saint-André vers 14h30, puisque c’est 10 500 participants qui se sont retrouvés. Il faisait froid, mais il n’y avait pas de pluie.

L’odyssea est un mélange de coureurs et de marcheurs (hommes, femmes et enfants). Les coureurs partent avec 15 mn d’avance les marcheurs suivent : 10 500 participants coureurs et marcheurs confondus. C’est impressionnant de voir cette masse de monde, cette masse rose.

L’échauffement

A 15h, le top était donné. C’est par un échauffement collectif sur un fond de musique super rythmée que nous avons commencé. Dans une super ambiance, les jeunes et moins jeunes ont suivi les conseils du coach. J’avoue que les courbatures aux cuisses que j’ai aujourd’hui me semblent être dues à cet échauffement actif plutôt qu’à la course. Mon dieu que ça fait mal aux cuisses de rester en position assisse dans avoir de chaises sous les fesses. Vous voyez de quoi je parle?

Entrainement Odyssea Nantes - Running 5km
Entrainement Odyssea Nantes – Photo ©Anne-sophie Thiebaut

La course

Nous avons mis 2 ou 3 minutes entre le départ officiel et le moment ou nous avons effectivement passé la ligne de départ. 10 500 personnes ça commence à faire du monde dans une petite rue nantaise. Vous ne trouvez pas?

Départ de l'Odyssea - Running 5km
Départ de l’Odyssea – Photo ©Sylvain Albert

Le premier kilomètre à été un kilomètre marché. Il y avait trop de monde, et l’inertie du départ était importante. Les rues nantaises sont trop étroites pour courir aussi nombreux.

Les kilomètres 2 et 3 ont été entrecoupés de course et de goulots d’étranglement, nous forçant à attendre et donc à marcher – pour traverser l’Erdre en passant quelques ponts étroits par exemple. C’était assez frustrant mais l’ambiance toujours aussi festive. Dans certains quartiers nous avons été accueillis par des orchestres – tambour et trompette – ou des bagad – biniou et cornemuse.

orchestre sur le parcours Odyssea Nantes
Orchestre sur le parcours – Photo ©Sylvain Albert

Enfin sur les kilomètres 4 et 5, nous avons courus. Et même si nous avions beaucoup marché au début, j’ai tout de même souffert sur les derniers mètres. Le trajet finissait par une côte – il faut croire que c’est une habitude en course – mais ma copine M. était la pour me motiver! « Aller Val! On y est! On ne marche pas! On est des killeuses ». Merci M…..

Le bilan

Pas de performance sur ce parcours, mais un joli moment pour une jolie cause, et c’est bien le plus important. Je me rends compte que j’ai encore beaucoup de progrès à faire car j’étais bien essoufflée à la fin alors que nous n’avons finalement pas beaucoup couru. Il n’y a pas de secret, si j’avais quelques kilos en moins ce serait plus facile. Et ce n’est pas la boite de Tirlibibi posée sur le bureau de mon collègue qui me dit le contraire… Grrr! Motivation!!!

N’empêche que pour le running je reste motivée. Je vais à mon rythme, je me fais plaisir, je me bouge. Je suis contente de moi – Mode encouragement perso – et si on recommençait l’année prochaine?

Odyssea running 5km
Le long de l’Erdre – photo ©Anne-sophie Thiebaud

Pour info le site de l’Odyssea  vous présente toutes les courses Odyssea en france. N’hésitez à aller voir quand elle sera dans votre coin. Sur le site facebook de fotogo, vous trouverez toutes les photos de la course (je suis même sur l’une d’entre elle! Saurez vous m’y reconnaitre?).

Et vous? avez vous participé à une Odyssea? Etiez vous à Nantes dimanche dernier?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un petit mot?