Recette de macarons inratables…

Macaron Made by TitVal
Macaron Made by TitVal

Je vous ai déjà parlé des macarons et de notre amour à la maison pour ces petites douceurs. Mais c’était il y a longtemps, sur mon ancien blog. J’avais envie de refaire un petit point sur le sujet par ici. Je vais faire rapide mais cela fait des années que je tente de faire des macarons. J’en ai loupé, plusieurs fois, souvent, très souvent…

Je me suis équipée, J’ai lu, j’ai surfé… On a mangé beaucoup de macarons qui ne portaient que le nom mais grâce à cette vidéo des « macarons« , nous ne mangeons plus que de superbes macarons…. Voila vous savez tout.

Avant de trouver la recette des inratables, j’avais investit dans du matériel, car forcément si je loupais mes macarons c’était à cause du matériel et pas parce que je n’étais pas douée – les mauvais ouvriers ont toujours de mauvais outils. Alors voici la liste de ce que je possède et pour chacun je vous donne mon avis sur son utilisation dans la recette des macarons

Le matériel

Kit de macarons

Le tapis en silicone Mastrad est mon indispensable N°1 pour réussir à faire des coques bien régulières. Si vous avez le compas dans l’œil vous n’en avez pas besoin, de mon coté j’avoue que je ne peux pas m’en passer. J’ai également acheté celui avec de grosses formes, je m’en sers moins car nous préférons les petits macarons. Avec les quantités de la recette des inratables un seul plateau ne suffit. Hum! Hum +1 dans ma Wish List

La poche en silicone qui me faisait rêver m’a été offerte lors d’un anniversaire. Elle est très pratique à remplir, avec son pied et son capuchon qui permettent de ne pas en mettre partout. Par contre je n’aime pas du tout sa prise en main (même sur la photo trouvée sur le net que je vous ai mise on se rend compte que la prise en main n’est pas naturelle). Le silicone est trop épais et pas très pratique à manier lorsque l’on fait les coques. Je ne l’utilise presque pas.

La poche Lékué – je vous ai dit que je m’étais équipée – n’est absolument pas adaptée pour faire les macarons : réservoir trop petit, embout trop petit. Il reste toujours plein de matière dans le réservoir. Elle est pratique pour la décoration de gâteaux, mais pas pour les macarons.

La poche en tissus est mon indispensable N°2. J’ai une De Buyer, marque de qualité. Sa prise en main est intuitive, elle est maniable et se lave très bien. Rien de plus à ajouter sauf que j’ai le petit modèle et que le grand modèle est sur ma Wish List.

La douille en métal est mon indispensable N°3. J’ai acheté une taille 6. C’est la taille qu’il faut avoir pour bien faire les coques. Le métal est pratique je trouve par sa solidité, et sa facilité de nettoyage.

Robot KitchenAid - macarons inratables
Robot KitchenAid

Le robot est super pratique. J’ai la chance d’avoir un kitchen Aid à la maison. Il est beau…. et pour les macarons c’est quand même top. Alors non vous n’avez pas besoin d’un Kitchen Aid mais un robot sur pied facilitera vos tentatives, parce qu’il va bien aérer comme il faut vos blancs, et surtout uniformément. Et puis il vous permettra de garder les mains libres pour avancer sur le reste de la recette.

Le four est bien sur l’indispensable N°4. J’ai un four traditionnel électrique à chaleur tournante. L’important dans la recette de macarons est de bien maitriser la cuisson des coques. Trop cuits les macarons seront secs, pas assez cuits ils colleront à la plaque. C’est au bout d’une dizaine d’essais que je sais aujourd’hui que pour le mien, je dois cuire 13 minutes à 140°C. A vous de tester plusieurs combinaisons.

Les ingrédients

Les colorants en poudre sont vraiment les plus adaptés aux macarons. Les colorants liquides risquent d’ajouter de l’humidité à votre appareil et les coques sont sensibles à l’humidité. Elles craquent à la cuisson. Forcément leur prix est un peu plus élevé que les colorants liquides de super Marché, mais le résultat est vraiment différent. Les couleurs sont soutenues. Pour faire baisser le prix, nous avons acheté à plusieurs les boites de colorants et avons partagé les contenus.

La poudre d’amande de professionnel est vraiment différente de celle achetée en super Marché (et moins cher souvent). Dans la vidéo c’est ce que dit la personne, et je confirme. Quand on la filtre, la quantité de déchet est vraiment moindre. L’autre solution est de mixer au blender la poudre d’amande. Moi je n’y arrive pas, je préfère filtrer. A vous de voir vos préférences.

Pour les ganaches j’ai testé plusieurs recettes et à part ma recette ultra simple d’une tablette de chocolat blanc fondu avec des framboises congelées je n’ai pas encore trouvé de ganache « à mourir » dans d’autres parfums. Mais je ne désespère pas. Si vous en avez au citron et à la pistache je suis preneuse.

Et voila… J’attends vos photos de réalisations… et j’espère que vous allez vous régalez de macarons. Ça me donne envie d’en faire à la pistache…

Un petit mot?