Lecture

La foire aux cancres…

Echange 'La foire aux cancres' par 'Jean-Charles' - livres d'occasion sur PocheTroc.fr

Lors de l’une de mes virées dans ma ressourcerie préférée je suis tombée sur LE livre… « La foire aux cancres » (écrit en 1962 par Jean-Charles). Je suis persuadée que beaucoup d’entre vous n’en n’ont jamais entendu parlé seulement pour moi il évoque beaucoup. Cela remonte au collège lorsque mon professeur de mathématiques, un prête très marqué par la 2nd guerre mondiale, très sévère et particulièrement passionnant nous avait fait de la lecture pendant quelques heures de ses cours. C’était un peu « surréaliste » ce grand monsieur très accroché à ses valeurs, au travail et à la religion se permettait de prendre un peu de temps sur le programme scolaire pour nous faire partager un livre qui recense des perles d’élèves des années 50.

C’est ce même professeur qui m’a donné le gout des mathématiques et des sciences. Et ces quelques heures de lectures m’ont beaucoup marquées, pour preuve le souvenir de ce bouquin particulier et même de certains passages que je vais me faire une joie de partager avec vous. Ce n’est pas de la grande littérature… mais pour moi c’est du rire et beaucoup de souvenirs…

La vache : La vache est un animal dont les jambes arrivent jusqu’à terre. La vache n’est pas un boeuf et elle ne pond pas comme les poules. Dans sa tête il y pousse environ 2 yeux. La vache a de longues oreilles d’âne. A coté sortent deux courbes de la tête. Derrière son dos, il y a aussi quelque chose : la queue, avec un bout pour chasser les mouches. On mange son intérieur et avec son extérieur le cordonnier fait du cuir. On n’appelle pas le petit de la vache vache, c’est pourquoi on l’appelle veau. La vache ne mange pas beaucoup mais ce qu’elle mange, elle le mange 2 fois, comme ça elle en a assez….

Le chat : Le chat commence par une tête et se termine par une queue qui suit son corps. Elle s’arrète au bout d’un moment. Le chat est un animal entouré de poils noirs qui sont parfois blanc ou gris. S’ils étaient rayés ce serait un petit zèbre…

La noyade : La noyade est une mort affreuse car on meurt a petit feu.

Le squelette : le squelette est une personne qui montre son intérieur et dont l’extérieur s’est égaré. Un squelette doit être épousseté chaque semaine. Si l’on n’avait pas d’os ont s’aplatirait et on deviendrait mou comme une limace…

Les pieds : Les pieds sont les organes de la circulation.

Les hémorragies : Pour soigner les hémorragies il faut faire une saignée. En cas d’hémorragie artérielle, il faut mettre un garrot autour du cou du malade…

Et pour finir : L’alcool et l’alcoolisme : Une autre méthode pour rendre l’eau potable est d’y mettre du vin rouge. L’alcool donne la cireuse du foie (ou six roses du foie) et rend les organes de l’homme cassants. Il rend aussi fou, idiot et ecclésiastique. Les effets de l’alcool sur l’appareil circulatoire sont les suivants: à cause de l’alcool, il y a beaucoup d’accidents sur la route et cela trouble la circulation […] L’alcoolique, sous l’effet de la boisson, ne se connait plus et perd la mémoire. Il peut fort bien se suicider un soir , et le lendemain ne se souvenir de rien.

En tout cas j’ai passé un bon moment à le feuilleter de nouveau…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un petit mot?

Pour recevoir les nouveaux articles, inscrivez votre adresse mail ci-dessous et validez votre abonnement.


%d blogueurs aiment cette page :